Articles

Pic tridactyle ou Pic épeiche ?

Image
Lors de la dernière sortie de la SSNPP, consacré au Faucon Pèlerin, nous avons observé quelque chose de peu commun : une série de petits trous, en ligne, tout autour du tronc de plusieurs arbres. Une première réaction était de penser au Pic tridactyle... Mais l'un de nous était septique car le Pic tridactyle se trouve exclusivement en montagne et nous étions à environ 700 mètres d'altitude sur la commune de Rebeuvelier. Nous continuons notre route à la recherche du Faucon pèlerin mais quelque part, cette observation continue de nous questionner.  Quelques jours plus tard, après divers échanges entre les participants, nous avons trouvé la réponse. Clergeau et Chefson (1988) décrivent ainsi le comportement des pics et ses conséquences: «Le Pic épeiche est fortement attiré par la résine et la sève sucrée riche en acides aminés. Plus encore que le Pic mar et le tridactyle, l’épeiche a développé son exploitation. Sur certains troncs, il trace des lignes horizontales de trous qu’il
Image
(Photo Wimedia) La température printanière permet à un jardin situé à 1000 mètres d’accueillir un Robert-le-Diable. Où a-t-il passé l’hiver ? Dans les environs ou dans des contrées quand même un peu moins enneigées ?   Près de lui, les bourdons s’en donnent à cœur joie dans les anémones pulsatilles, alors que la première fauvette à tête noire égrène puissamment son chant dans le mirabellier en fleurs. Benjamin Stebler
Image
Une balade à vélo dans la plaine qui unit Damphreux, Bonfol et Cœuve peut revêtir un aspect exotique pour qui descend d’un plateau situé à 1000 mètres d’altitude. Grisollements d’alouettes. Grande aigrette pointant des proies à la lisière d’un champ labouré. Et puis il y a cette tache blanche dans les buissons d’une haie basse. Découvrir à nouveau un plastique emporté par le vent ne décourage ni l’arrêt, ni la saisie des jumelles. Mais cette fois-ci, un blanc pur colore une poitrine que surmonte une tête grise au très élégant bandeau noir. Après quelques minutes, la pie grièche grise (?!) nous offre ses très belles teintes d’avant l’arrivée de la couleur en quelques battements d’ailes qui l’emmènent au sommet d’un arbre fruitier. Elle y est bientôt rejointe par le jaune flamboyant d’un bruant. Mais au retour, l’atlas nous apprend l’extinction de la pie grièche grise en Suisse depuis plusieurs années. Alors, individu de passage ? Confusion d’observateurs amateurs ? Hallucination collect

Prochaines activités

En raison de la crise sanitaire actuelle, le comité de la SSNPP a pris les décisions suivantes: Samedi 13 mars : NUIT DE LA CHOUETTE / ANNULEE. La SSNPP n'organisera pas d'activité "grand-public" lors de la Nuit de la Chouette. Nos Oiseaux a renoncé à coordonner et à organiser cette manifestation en Suisse romande. Vendredi 19 mars : BATRACIENS EN AJOIE / ANNULEE.   Samedi 27 mars :  "AU PELERIN" les informations suivront prochainement.

Un air de printemps

Image
Samedi 20 février, je me balade sur les hauts de Delémont à la recherche du printemps et des premières fleurs. Ici, je vois les premières scilles à deux feuilles  en fleurs, là une pervenche et plus loin des jonquilles prêtes à éclore. Un couple de pic épeiche se déplace d'arbres en arbres. Le bois résonne des chants des étourneaux, mésanges et pinsons. Pas de doute, le printemps arrive. Muriel Schüpbach.

Recensement des oiseaux d’eau sur les lacs de Neuchâtel et de Morat du 17 janvier 2021

Image
En même temps que les membres de la SSNPP recensent en janvier les oiseaux d'eau en Ajoie et dans le Clos du Doubs, des naturalistes font de même dans toute l'Europe. Cette année, sur les lacs de Neuchâtel et de Morat, un nombre de 87’920 oiseaux ont été estimés. Ils n’avaient plus été aussi hauts depuis les années 1990. Une des raisons serait une période froide, spécialement en Russie et dans le nord-est de l’Europe, qui a poussé les oiseaux vers des régions où ils peuvent se nourrir plus facilement et profiter de conditions moins rudes. Plus d' informations sur les recensements sur les lacs de Neuchâtel et de Morat. Un reportage de la RTS est disponible. Muriel Schüpbach.

Linotte mélodieuse

Image
Boncourt - Courtemaîche. Temps gris et froid, pluie et neige. C'est en début de journée que commence notre balade le long de cette rivière dans le cadre de la journée européenne du recensement des oiseaux d'eau. Nous avons de la chance avec Simon Lovis, car une couche épaisse de neige recouvre la région et de nombreux oiseaux ont trouvé refuge ici. Nous avons recensé un nombre et une variété impressionnant d'oiseaux : Cygne tuberculé, Grande Aigrette, Sarcelle d'hiver, Héron cendré, Canard colvert, Canard souchet, Canard siffleur, Cincle plongeur, Martin-pêcheur d'Europe, Grand Cormoran, Buse variable, Busard Saint-Martin, Épervier d'Europe, Faucon crécerelle, mais aussi des pipits, des bruants, des mésanges, des grives, des moineaux, etc, etc. Mais c'est cette Linotte mélodieuse que j'ai choisi de photographier. Daniel Beuret.  

Programme des activités 2021

Le programme complet des activités proposées par la SSNPP se trouve sous l'onglet ACTIVITÉS. Malheureusement, en raison de la crise sanitaire actuelle, certaines activités ne pourront accueillir qu'un certain nombre de participants. Le respect des prescriptions de l'OFS (distance, désinfection des mains et éventuellement port du masque) seront appliquées rigoureusement. Certaines activités pourront être supprimés en fonction du nombre de personnes inscrites. N’hésitez pas à venir consulter régulière notre site, toutes les informations de dernières minutes y figureront.